4. April: Von Freibeutern und schnellen Kurven

Heute trafen sich wie immer alle deutschen Schüler vor ihren Schulen. Der Bus wartete bereits vor der öffentlichen Schule, um die Deutschen einzusammeln und nach Saint Malo zu bringen. Nachdem endlich alle im Bus waren, fuhren wir zur anderen Schule, um die Schüler abzuholen. Nach knapp eineinhalb Stunden Fahrt kamen wir in Saint Malo an, wo uns ein Lehrer der Privatschule durch die Stadt führte und wir etwas über die Geschichte der Freibeuterstadt erfuhren. Nach der Führung hatten wir etwas Freizeit, in der viele von uns in eine Crêperie gingen und die Souvernishops plünderten. Danach fuhren wir ca. eine halbe Stunde, bis wir den Strand für das Strandsegeln erreichten. Dort bekamen wir eine kurze Einführung und durften losfahren. Den meisten von uns machte das sehr viel Spaß, obwohl viele am Anfang etwas Angst und Bedenken hatten. Um 15.30 Uhr machten wir uns auf den Rückweg und kamen mit leichter Verspätung an unseren Schulen an.

Lea Wüst

Après un long trajet en bus nous sommes arrivés à Saint-Malo. Là, un professeur du collège Saint-Louis-Marie nous a montré la ville et expliqué son histoire. Après avoir vu la cathédrale et les différentes statues nous avions une heure et demie de temps libre. A 12h30 nous avons quitté la ville pour aller à la plage où nous sommes arrivés une demi-heure après. Nous avons tous mis des casques drôles et on avait déjà porté les voiles à la plage pour nous. Une fois que nous avions réalisé que ce n'est pas difficile, nous avions beaucoup de plaisir à conduire la longeur de la piste. Au bout d'environ une heure, nous étions fatigués et sommes rentrés à la maison où nous sommes arrivés à l'heure à 17 heures.

Marius Rösch

Le jour a commencé avec beaucoup de pluie, un bon petit-déjeuner, par exemple de la brioche et du Nutella ou de la baguette avec de la confiture; et on a chanté pour David parce que c'était son anniversaire. Tous les élèves étaient contents de visiter Saint Malo, et bien sûr pour faire du char à voile. Alors, nous sommes partis de Montfort en car et nous sommes allés dans le nord, en direction de la plage. Nous avons été surpris de la région magnifique de la Bretagne quand nous avons vu les vaches dans leurs prés, qui sont un peu différentes des vaches en Bavarière, comme elles sont noires et blanches, et pas marron et blanches. Il y a aussi des grandes maisons, mais elles sont différentes par rapport à l'Allemagne, et beaucoup d'Allemands ont écouté de la musique et surtout de la musique anglaise et allemande mais aussi française parce qu'on est aussi venus en France pour écouter de la musique française. Alors, nous sommes allés à Saint Malo. C'est une belle ville au bord de la mer. Nous avons d'abord fait un tour de la ville avec un guide très gentil et il nous a dit beaucoup de super choses très intéressantes, par exemple il y avait des petits forts pour pouvoir lutter contre les Espagnols. Après, nous avons fait une photo, bien sûr sans nos profs, comme toujours, et nous avons pu aller en ville dans des petits groupes. Là, nous avons pu acheter des souvenirs, des cartes postales et manger des crêpes, qui étaient très délicieuses. Monsieur Werner avait parlé des bonnes crêpes avant, c'est pourquoi tout le monde en a mangé. C'était génial! Puis, nous sommes aller à la plage. Tout le monde était content de faire du char à voile. Alors, nous sommes arrivés et au début, on a dû prendre des casques. Après tous les élèves allemands ont pu aller à la plage pour chercher un petit char à voile en groupe de deux ou trois élèves. Après quelques explications, on a pu faire un parcours. C'était drôle! Si on visite la Bretagne, on doit faire du char à voile! C'est super ! Puis, nous sommes rentrés à Montfort - un peu fatigués, mais très heureux. On est arrivé à la maison et on a mangé quelque chose comme de la baguette ou du chocolat, et on a rendu visite à des copains. Le soir, on a mangé des choses typiquement française. Après on a pris une douche et après - oui, nous étions très fatigués - on s'est endormis vite. C'était une journée drôle mais aussi fatigante. Je pense que tous les Allemands en étaient contents.

Isabel Ehehalt

Kooperationspartner

Auszeichnungen

Zum Seitenanfang